Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2009 1 19 /01 /janvier /2009 21:04
Le nez de l'arbre secondaire était déterioré, le roulement à aiguille(sans cage) ayant 'labouré' la portée de l'arbre.
Il fallait donc trouver  un roulement à aiguilles, avec cage extérieure et intérieure, et d'une longueur de 16 mm. Ce fut fait, le roulement  existait, c'est un NK19/16-XL, de diamètre intérieur 9 mm. Donc, usinage au 1/100 de mm près, le tour de Noêl a été testé, il ne restait plus qu'à mettre en place la bague intérieure du roulement sur l'arbre, un peu de scelle roulement, et le tour est joué.


1 / USINAGE  au tour de l'arbre secondaire                                              2/ EXTRACTION du roulement arbre primaire


3 / REALISATION faux axe arbre intermédiaire (pour montage)   4 / Mise en place ROULEMENT arbre primaire



5 /  POSITIONNEMENT et mise en place train de pignon   6 / L'ensemble est en place, roulements neufs, bagues
Arbre secondaire dans sa boite                                                       de synchro, le train intermédiaire remonté avec la
                                                                                                               mise en place de son axe, et le pignon de renvoi
                                                                                                               marche arrière "repositionné"
La méthode de remontage ne s'improvise pas, Il faut penser mettre l'arbre intermédiaire avec son faux axe (qui maintient les aiguilles des roulements en place) au fond du carter, cales de jeu d'extrémité en place, assembler le train de pignons, synchro, et rondelles 'demi lune',de l'arbre secondaire, le présenter, mettre en place son roulement, ainsi que l'arbre primaire avec son roulement, assembler, retourner la boite afin que l'arbre intermédiaire prenne sa place, lui mettre son axe qui chassera le faux axe, et maintiendre les aiguilles en place, et enfin positionner le pignon de renvoi de marche arrière, son axe et son blocage par vis.

Ne jamais éparpiller les pièces, et au fur et à mesure du démontage, réaliser un support de boite, des axes où en positionnera les roulements, clips, bagues, pignons synchros, bagues de synchro etc.....
De l'ordre c'est indispensable, une revue technique, c'est encore mieux.

La suite, c'est pour demain !

Le choix du tour
Penser toujours au diamètre de passage dans la broche, pour ce modèle de tour, c'est 27mm, c'est juste le diamètre max de l'arbre à usiner
"Bonne pioche"







Partager cet article

Repost 0
Published by bebert - dans BOITE A VITESSES
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : triumph spitfire mk4 restauration d'albert
  • Contact

Recherche

Liens